Qui s’intéresse au projet de château d’eau?

On entend parler dans tous les sens au sujet du projet de château d’eau à Saubens, un petit éclaircissement en attendant la réunion du 14 juin peut aider à la réflexion.

L’emplacement discuté est en haut du coteau des Garosses, derrière l’actuelle station de relevage, sur et dans les champs (grosse réserve enterrée ou apparente(?) à côté de l’ensemble château d’eau+usine).

Qui mène ce projet ?

Le SIVOM PAG (8 communes).Ce n’est donc pas la mairie de Saubens ni la CAM.

Pourquoi pas la CAM ?

Parce que la CAM n’a pas la compétence de distribution de l’eau ; celle-ci est actuellement déléguée aux divers SIVOMs dont l’État va réduire le nombre à l’horizon 2020 voire même 2018. Cet élément est fondamental dans la réflexion sur le sujet : il faut tenter d’imaginer ce que deviendra la distribution de l’eau sur l’immense territoire couvert par tous les SIVOMs qui gèrent l’adduction d’eau dans ce territoire supérieur à la CAM.

Pourquoi maintenant ?

La question qui vient à l’esprit dans le contexte de regroupement des syndicats est la survie du SIVOM PAG; elle ne se joue pas tout à fait là. Que l’avenir soit un regroupement « rive droite » ou bien un autre regroupement plus vaste qui redistribuera les cartes différemment, le SIVOM PAG va changer forcément de visage, et probablement de bureau directeur.

Le point important est le problème de l’accroissement de population sur le territoire qui oblige à avoir de plus amples réserves. Les châteaux d’eau existants sont de petites réserves et souvent de vieux bâtiments qui coûteraient chers à réhabiliter pour un volume insuffisant au total.

Peut-on alors attendre le regroupement des SIVOMs qui sera décidé (quelle que soit la solution retenue) ?

A priori oui, mais il faut espérer qu’il n’y ait pas de problème entre temps ! Le nouveau gérant de la distribution d’eau décidera de ce qu’il fera, mais il faudra faire quelque chose (réserves insuffisantes, station de captage de Muret en limite de production, seule la Saudrune a de la marge pour augmenter ses quantités d’eau captée mais c’est loin : frais de transport, d’harmonisation des traitements, des surpresseurs à prévoir, des canalisations qui passent la Garonne, et…des réserves à rajouter en plusieurs points stratégiques. (Un seul fournisseur=tous les oeufs dans le même panier ?)

Pourquoi à Saubens et pas chez les villes qui ont grossi ?

Le projet total ne touche pas que Saubens : Eaunes et Labarthe aussi auraient leur nouveau château d’eau, celui de Saubens serait le plus gros car couplé à une station de captage sur la Garonne. Le bureau d’études en charge de ce projet de modernisation de la distribution d’eau sur le secteur PAG a déterminé que techniquement et financièrement cette solution est la meilleure. Il faudra écouter les explications avec attention.

Je n’entre pas dans les détails de l’achat actuel par le SIVOM PAG de grandes quantités d’eau à l’usine de production de Pech David, ni de la fermeture du site du Vernet.

Par contre, il faut garder à l’esprit qu’avec la fusion des syndicats de production et distribution des eaux (quelle que soit la manière dont elle se fera : partielle, totale, autre ?), une entité sera responsable de notre secteur ; si le château d’eau et son usine se font, elle les prendra sous sa coupe, s’ils ne se font pas, elle fera encore des études pour savoir comment augmenter les réserves en eau potable, et pourquoi pas… mettre un château d’eau à Saubens ? (avec une usine ou sinon plein de surpresseurs?).

A qui appartiennent les terrains, qui bénéficierait de la vente ?

C’est une question à poser.

Quels sont les points négatifs ?

-Le prix de l’eau qui augmente (maximum de 1€/m³ mais c’est beaucoup -presque le double).(par contre ça viendra sûrement plus tard lors des regroupements de gestionnaires de l’adduction d’eau, mais de combien : moins/plus ?)

-Une très faible nuisance auditive sur le secteur (plus qu’un climatiseur chez le voisin?)

-Une usine de traitement sur le coteau (mais pas du côté de la vue sur les Pyrénées)

-Un camion qui passe chaque semaine récupérer un chargement.

-Saubens hébergerait un service partagé par plusieurs communes et nécessité par « les autres ».

Quels sont les points positifs ?

-Une eau meilleure sur les environs (meilleurs filtres, usine moderne)

-Une courte route d’accès solide (>3,5t) vers l’usine.

-l’argent déjà dépensé en études est validé.

-les réserves en eau potable seraient adaptées aux besoins  pour …15 /20ans au moins?

-L’occupation de ce site par un ensemble intégré sans grande nuisance qui éviterait à tout projet non souhaité de faire du forcing pour s’installer.

-Saubens hébergerait un service partagé par plusieurs communes en solidarité avec « les autres ».

Comme vous le constatez, le sujet est encore incomplet pour déterminer si le projet doit se faire ou non (manque de chiffres, de comparaisons entre des solutions possibles). Il faut le temps de la réflexion, et nous espérons que les Saubenois viendront nombreux, qu’ils soient simples curieux de l’avenir du village ou opposants « d’office » ! L’eau, c’est un besoin de tous, la manière dont elle est gérée peut nous intéresser.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s