Nos conseillers

Ont été élus au conseil municipal 3 membres de notre liste « Réalisons l’avenir de Saubens » qui sont ( présentation fin avril 2014):

 

Gérard LivigniDSC_2558format_Id_Web01

Marié, 50 ans, deux enfants qui sont allés à la maternelle et au primaire à Saubens

Professeur de boulangerie

Finaliste en 2011 du 24ème concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France »

Licencié et au bureau du Saubens Arts Martiaux pendant trois ans

Président adjoint du Football Club Saubens pendant trois ans

Situation sur la commune: chemin des Garosses

 

Christine RilbaDSC_2595format_Id_Web12

Mariée, 4 enfants, 50 ans

Ingénieur au foyer

J’habite rue Principale

Présidente de l’école de musique de Saubens depuis 2000. (trésorière de la chorale de 2000 à 2012, et correspondante La Dépêche de 2006 à 2013)

Membre du conseil municipal sortant (Commissions travaux, Sports et animations sportives, information/communication, Urbanisme/environnement, appel d’offres, impôts directs. Correspondante sécurité routière).

;

DSC_2582format_Id_Web09Frédéric Novau

Marié, 2 enfants, 40 ans

Fonctionnaire de Police

Situation à Saubens: chemin de Pins

Membre du Conseil Municipal  sortant (aux commissions finances/budget, travaux, jumelage, et correspondant Défense)

;

L’ensemble de la liste « Réalisons l’avenir de Saubens » (présentation mars 2014):

AvenirSaubens_2014_v72dpi

 De gauche à droite sur la photo: Christine Rilba, Patricia Chevalier, Jean-Baptiste Etchepare, Anne Dissegna, Sylvie Bouillon Combadière, Bruno Campigotto, Michelle Novau, Serge Blanc, Ludovic Lefebvre, Patrick Berté, Frédéric Novau, Delphine Cassagne, Gérard Livigni, Béatrice Girma-Vidal, Djamila Harraz, Fabrice Guilbault, Brigitte Fournier (absents ce jour là: Jean-Marc Cabré, Sandrine Levêque)

Publicités

3 commentaires pour Nos conseillers

  1. POIGNY Stéphane dit :

    Bonjour à tous,
    Je viens vers vous suite à votre bulletin distribué dans les boites a lettre ces derniers jours.
    J’aimerais connaître votre position quant a la fin de la sécurisation de la RD56 notamment le tronçon roquettes ==> arrêt de bus scolaire (dans le virage sans protection contre la pluie).
    Mes enfants marchent sur le bord de la RD56 avec des voitures de plus rapides, des cannettes de bières dans les derniers fossés devant chez moi… bref DANGER.
    Merci pour votre position
    Les berges de Garonne c’est bien, le danger immédiat pour les enfants c’est juste impensable au quotidien.

    • christine-R dit :

      « la sécurisation des piétons sur l’ensemble de la commune est un élément très important, qui va pour certains habitants jusqu’à conditionner l’achat d’une maison (protégée par des trottoirs) plutôt que d’une autre (dont la sécurisation est encore à venir).
      > Dans notre programme de 2014, (pour 2014 à 2020) nous avions prévu ceci (sic):
      > « la poursuite de la sécurisation des piétons par un abribus chemin de Pins, et des trottoirs:
      > -du centre village à la maison de la petite enfance et
      > -du centre village au nouveau trottoir chemin de Roquettes »

      > La sécurisation des piétons, que ce soit par de vrais trottoirs ou des cheminements plus basiques et moins coûteux doit s’intégrer dans une volonté politique d’ensemble qui s’inscrit dans le temps: les routes et chemins à sécuriser sont nombreux sur la commune. Dans notre intention de travailler dans l’intérêt de tous, nous avions donc forcément donné des priorités, budget oblige, tout en conservant l’idée de poursuivre les programmes par la suite, en gérant les urgences au plus près du nécessaire (par exemple -et parmi les plus coûteux- les berges de Garonne qui devaient être prises en compte avant que l’espace minimum nécessaire à des travaux ne soit parti au fil de l’eau ). « 

      • christine-R dit :

        Nous avons posé en conseil municipal (le 11 février 2016) la question de la sécurisation des piétons chemin de Roquettes. Le maire nous a répondu que ce point n’était pas dans les actions prévues par la liste « Vivons Saubens ».(de fait, sur la plaquette « Vivons Saubens » des projets 2014/2020 n’étaient inscrits que la sécurisation des piétons aux abords de l’école et les abribus) .
        Il a ajouté que sécuriser le chemin de Roquettes pousserait ensuite à sécuriser le chemin de Pins, les Garosses, Chaupis…
        Cela n’est pas faux dans l’idée, cependant tous ces chemins n’ont pas le même niveau de fréquentation ni de potentiel danger (avec notamment des vitesses de circulation différentes). Cette réponse signifie qu’il a noté le côté « politique d’ensemble » sur le village, comme nous vous l’avions dit (la sécurisation des piétons sur notre commune très étendue est un projet très coûteux qui ne peut que s’étaler dans le temps sur plusieurs décennies). La première « pierre » a été le tronçon central du chemin de Roquettes; il n’y en a pas de seconde prévue sur la période 2014/2020, la réponse était très claire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s