Paroles Paroles

Dans cet onglet apparaissent les manquements aux engagements de la liste élue (Vivons Saubens, avec à sa tête notre maire depuis fin mars 2014: Jean Marc Bergia).

Démocratie participative? (mai 2014)

La démocratie participative présuppose une certaine communication entre les élus et la population, et la recherche d’un consensus au sein des assemblées élues. Elle s’articule aussi autour du principe de recours aux compétences et connaissances des citoyens, élus ou non, qui se proposent d’aider la commune dans leur domaine de compétence.

  1. Le tout premier manquement à ce principe est le déplacement de la clôture protégeant le piétonnier du chemin du Port sans en avoir parlé en Conseil municipal. Aucun vote n’a été proposé pour enlever ces protections (partiellement ou en totalité),  ni aucun débat non plus. Pourquoi? La seule raison que nous avons entendue serait que cette clôture avait été placée sans vote ni débat (par M. J.C. Cassagne, mais sur conseil d’ expert), ce qui est exact, mais répéter cette erreur de communication va à l’encontre direct de la démarche tant  vantée par l’équipe de M. J.M. Bergia!

  2. Le second manquement à ce principe est la démarche suivie pour l’élection à la présidence du SIAS (21 communes).  Légitimement bien placée, élue conseillère municipale, Michelle Novau recueillait l’estime et le soutien des membres du bureau, des employés, et de nombreux bénéficiaires du Syndicat Intercommunal d’Action Sociale (SIAS Escaliu) qui a grandement évolué sur les 6 dernières années. Lors de la délégation de service par les conseillers municipaux, l’entente de la liste Vivons Saubens avait clairement décidé d’écarter Mme Novau (16 voix ‘contre’ malgré ses compétences). Lors de l’élection du président du SIAS, à laquelle Michelle Novau assistait en tant que présidente sortante, celle-ci a été sollicitée pour des avis techniques avant le vote. Ce vote a désigné M Florian Garcia, ancien vice-président reconnu pour ses compétences, face au candidat M Floréal Sarralde -adjoint au maire de Roquettes et secrétaire de section du Parti Socialiste Saubens/Roquettes (qui était venu aux deux réunions publiques de M J.M. Bergia).

Ecologie

Nous avons salué la prestation de M. J. Beauville lors des réunions publiques précédant les élections où il mêlait engagement écologique et usage du glyphosate (commercialisé sous le nom de Round Up), mais sans y ajouter aucune raillerie ni commentaire car il est vrai que ce produit a quelque peu évolué dans le temps, et son utilisation, dans certaines conditions de dosage et de météorologie, n’est pas en totalité du « côté obscur » à moins de bannir tout type de désherbant chimique. Il n’en reste pas moins que,  à proprement parler, ce n’est pas un exemple en matière d’écologie.

Vous avez tous suivi l’actualité et constaté les évènements de mai 2014: l’association  Greenpeace est venue arracher des plants de maïs Mon810 dans les champs saubenois. Faire  des expériences protégées dans un milieu autorisé, rien à redire, mais en plein air et lorsque l’on connaît les conséquences actuelles d’un certain nombre d’espèces transgéniques, tout en se targuant de souci pour la biodiversité, il y a de quoi pleurer, même si le semis  a été fait -étrangement- la veille de la sortie de l’arrêté interdisant de nouveau l’usage du Mon810. Oui, je ne dis pas « rire », mais bien « pleurer » car nous n’en sommes plus aux tout premiers balbutiements des OGM, et si quelques espèces peuvent servir de vecteur à des innovations réelles, une grande majorité servent uniquement à rendre dépendants les cultivateurs sans égard ni pour la biodiversité ni pour les conséquences  sur l’écosystème à long terme.

Au delà des questions sur l’innocuité (ou pas! ) pour les humains (et pour les animaux et les insectes!), au delà des questions de main mise sur le vivant (les éléments naturels deviennent la propriété  de groupes de semenciers , sans recours efficace), et en addition à la question de la contamination des espèces voisines (et parfois sauvages et/ou nuisibles aux cultures)…:

le grand perdant le plus facile à identifier  est la biodiversité.

Extrait de la plaquette distribuée courant mars par la liste « Vivons Saubens », plaquette vert/blanc/bleue en tryptique:

« Nous vous apporterons également des conseils pour défendre la biodiversité. »

(à consulter: http://www.infogm.org  ou bien  http://www.notre-planete.info/ecologie/alimentation/ogm.php, mais aussi:  http://www.infogm.org/spip.php?article5429  ou  http://www.agro-media.fr/actualite/ogm-monsanto-lache-le-marche-francais-6355.html   -où vous apprendrez que Monsanto est sensée avoir lâché le marché français…) et enfin http://www.conseil-etat.fr/node.php?articleid=3321

Notre lettre ouverte au maire de Saubens:

lettre ouverte du 16 mai 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s